Formalisation du projet d’appui à la formation technique supérieure non universitaire, en partenariat avec le CIEP.

Une convention d’affectation d’un montant de 2,1 millions d’euros a été signée le 15 mars 2017 avec Wilfredo Cerrato, ministre des Finances du Honduras, dans le cadre du C2D. Cette signature formalise un projet d’appui au ministère de l’Education, qui en sera le bénéficiaire, en faveur d’une réforme de la formation technique supérieure non universitaire dans le secteur du tourisme. Le Centre International d’Etudes Pédagogiques, opérateur technique de ce programme d’une durée de 30 mois, a conclu sa première mission avec succès, en signant le 10 mars 2017, une lettre d’intention avec la ministre de l’Education du Honduras.

La signature de la convention d’affectation de la dernière tranche du C2D le 15 mars 2017, lance la phase opérationnelle d’un projet d’appui à la réforme de la formation technique supérieure non universitaire dans le secteur du tourisme. Pour mémoire, la première tranche de ce C2D d’un montant total de 10,5 millions d’euros signé en février 2012 avait abondé un fonds commun multi-bailleurs, destiné à appuyer la politique d’accès à l’éducation pour tous du Honduras, fonds qui s’est clôt au 31 décembre 2016.

Cette signature fait suite à une mission du Centre International d’Etudes Pédagogiques (CIEP), qui sera l’opérateur technique du projet. Menée par Christian Greuin, chargé de mission, expert en enseignement et formation techniques et professionnels (EFTP) et développement des partenariats institutionnels, et par Nuria Aligant-Vivancos, adjointe au département de coopération en éducation, cette mission a permis de poser les jalons d’une coopération solide entre les deux partenaires publics. La délégation s’est rendue dans les deux villes où ont été pré-identifié les établissements pilotes : Tela, centre du tourisme balnéaire hondurien, et San Pedro Sula, capitale économique du Honduras dont l’offre de tourisme de congrès et d’affaires est en plein développement. Elle s’est entretenue avec les responsables et les équipes techniques du ministère de l’éducation, au niveau central et déconcentré, avec les représentants du secteur privé, les collectivités territoriales, ainsi que les personnels et les élèves des centres pilotes identifiés.

JPEG - 166.1 ko

Séance de travail avec le secteur privé de Tela en présence de l’ambassadeur

La lettre d’intention signée le 10 mars entre le CIEP et la ministre de l’éducation, Rutilia Calderon, constitue un préalable à la négociation d’un accord de partenariat précisant l’offre technique et financière du CIEP, qui interviendra en accompagnement de la réforme initiée par le ministère de l’Education du Honduras, tant sur les aspects pédagogiques, que sur le cadre normatif, la certification, ou encore le développement de modèles de partenariat avec le secteur privé.

JPEG - 163.2 ko

Mission d’expertise du CIEP à l’Instituto Trionfo de la Cruz a Tela

Dans le cadre de ce projet, outre le renforcement des capacités du ministère au niveau central, deux centres pilotes serviront de laboratoires des nouveaux programmes, d’une pédagogie rénovée et seront aménagés et équipés pour constituer des centres modèles. Une phase de diagnostic sera lancée par les experts du CIEP dès le 1er avril afin d’affiner les contours des activités du projet, au cours de laquelle des cadres techniques du ministère de l’Education du Honduras réaliseront notamment un voyage d’étude en France.

Dernière modification : 28/07/2017

Haut de page