Le français de retour dans les écoles publiques du Honduras

La signature d’un accord clé lance le retour du français comme langue étrangère dans les écoles publiques du Honduras, où il n’était plus enseigné depuis 20 ans.

Le ministère de l’Éducation du Honduras et l’Université Nationale Autonome du Honduras ont signé un accord clé avec l’ambassade de France, afin de relancer l’enseignement du français comme seconde langue étrangère dans les écoles publiques du Honduras.

L’accord a été signé le 15 mars 2017 en présence de la rectrice de l’université, Julieta Castellanos, de la ministre de l’Education, Rutilia Calderon et de l’ambassadeur de France Pierre-Christian Soccoja, qui a annoncé que dès 2018, les 5 premiers postes de professeurs de français titulaire seraient pourvus.

La rectrice de l’université s’est félicitée de cette décision, qui offre un débouché pour les élèves de la dynamique carrière de langue de la UNAH, dont le nombre dans la filière français ne cesse de croitre.

Dernière modification : 17/10/2017

Haut de page