Dengue, Zika, Chikungunya : 1er Symposium international à Tegucigalpa [es]

JPEG

L’Ambassade de France, le Ministère de la Santé du Honduras et l’Université nationale autonome (UNAH) ont organisé le 1er Symposium international "Dengue, Zika, Chikungunya : défis pour la santé publique" qui s’est déroulé les 5 et 6 mai 2016 dans le Palais des Sports de l’Université nationale avec la participation de plus de 4000 personnes.

L’évènement visait trois objectifs principaux :

  1. Présenter la situation épidémiologique en Amérique centrale.
  2. Analyser l’impact de ces maladies vectorielles sur la santé publique dans la région.
  3. Explorer les options pharmaco-économiques qui permettraient de mettre en œuvre conjointement des solutions adaptées, solidaires et efficaces.

JPEG

Des conférenciers de différents pays ont pu intervenir autour des différents thèmes liés à cette problématique épidémiologique régionale : contrôle des vecteurs (le moustique Aedes aegypt), impact du changement climatique, bénéfices et coûts de la vaccination, conséquences neurologiques de ces maladies, défis de mise en œuvre des politiques publiques et mécanismes de financement pour une Stratégie de Gestion Intégrée des épidémies.
Le Secrétaire général du Conseil des Ministres de la Santé d’Amérique centrale (COMISCA) a été l’invité d’honneur de l’évènement.

JPEG

A l’issu d’une réunion avec le Président de la République du Honduras, Juan Orlando Hernandez, les organisateurs de l’évènement ont présenté aux médias rassemblés à la Présidence, une déclaration officielle appelant les acteurs de la région a engager des actions en commun pour le combat de ces maladies qui affectent sévèrement la région.

JPEG

A ces journées d’échange ont assisté plus de 4000 personnes : étudiants de médecine, professionnels du secteur et autorités sanitaires du Honduras, afin de connaître les dernières découvertes sur le sujet et les options de politique publique pour lutter contres ces épidémies.

Dernière modification : 12/05/2016

Haut de page